Planétarium de Strasbourg

Année : 2017
Endroit : Strasbourg, France

Le projet vise à établir un lien bâti entre les deux parties du campus et à offrir au Jardin des sciences une nouvelle visibilité. L’ajoutd’un planétarium permet à l’université de se doter d’un nouvel outil scientifique de pointe et accessible au public. Tel un objet dans la nature, sa présence est frappante. Les formes géométriques pures contrastent avec l’ornementation des bâtiments néo-classiques bordant le jardin historique où la végétation mature côtoie des vestiges de fortifications datant du XVIIe siècle. L’abstraction d’une géométrie euclidienne avec un cône tronqué s’ancre à merveille dans le langage des astres. En coupant un cône, on obtient une série de formes - cercle, ellipse, parabole, hyperbole - qui représentent souvent le parcours de planètes, d’astéroïdes et autres corps célestes. Cet immense oculus, tourné vers les astres, fait hommage à notre compréhension de notre place dans l’espace et de notre relation avec le reste de l’univers en faisant office de boussole à l’échelle de la ville pointant le nord par le faîte de son cône tronqué. L’usage de la brique comme matériau de revêtement extérieur renforce le caractère monolithique du cône tronqué alors que la couleurs’intègre à celle de l’écorce des arbres du jardin. Le nouveau Planétarium s’ajoute à la collection d’instruments dont l’université dispose pour étudier le monde. Sa morphologie et sa matérialité le transforment en sculpture intemporelle habitable dans une ville où les sciences et nouvelles technologies cohabitent avec l’Histoire.

Projets reliés

Toutes les réalisations